Tribune de l’opposition

Gérer c’est avant tout prévoir…

Ne disposant pas de tribune libre dans l’écho communautaire, nous profitons de cet espace pour faire un point sur la situation financière tendue de la Communauté de Communes du Sud-Est du Pays Manceau.

Le désengagement financier de l’Etat Français auprès des collectivités a de lourdes conséquences. Cela représente notamment une perte de 300 000 euros pour l’année 2016 pour notre communauté de communes. Dans le même temps, de nouvelles compétences ont été transférées des communes vers la communauté de communes. Cette dernière a fortement dépassé le budget initial de ces compétences nouvellement acquises! D’ailleurs, pour la première fois, les recettes de fonctionnement ne couvrent pas les dépenses et ne dégagent plus d’épargne, pourtant nécessaire aux investissements.

Nous, élus communautaires « Bien Vivre à Parigné l’Evêque », regrettons le manque d’anticipation de l’exécutif communautaire dès le début de ce mandat. Une prise de conscience précoce de ces impacts financiers en 2014 aurait évité d’être au pied du mur en 2016.

Il conviendrait désormais de retrouver des marges de manoeuvre financières pour le reste du mandat. Il nous paraît crucial de :

-Réévaluer et réorienter si nécessaire nos politiques et missions communautaires.

-Améliorer les efforts de mutualisation entre la communauté de communes et les communes (ex : achats et appels d’offres groupés, gestion partagée de personnels…)

-Ajuster les investissements aux capacités financières existantes sans recourir à un endettement trop important.

-Enfin, arbitrer ces investissements équitablement entre les 5 communes du territoire  communautaire.

Nous, élus communautaires « Bien Vivre à Parigné l’Evêque », bien que minoritaires, serons vigilants pour que la Communauté de communes réponde à ces objectifs cruciaux pour les années à venir.

Vos élus d’opposition « Bien Vivre à Parigné l’Evêque »
page facebook : BVP, « Bien Vivre à Parigné l’Evêque »
07 83 11 39 93